login
mot de passe

Mot de passe oublié ?
Forum Communiquer - Debat - engagement
Le forum de cette unité est une page destinée à vous permettre de laisser vos impressions sur ce bâtiment de la Marine nationale. Par exemple, vous pouvez lancer un appel pour retrouver un camarade, présenter une anecdote vous concernant et liée à cette unité ou demander des renseignements sur cette unité. Vos messages peuvent être agrémentés d'une photographie.
Forum L'engagement pour la France a t-il encore un sens ? (vis à vis de l'engagemnt pour le travail et l'argent)
Pmmclem07
30 / 06 / 08
S'engager pour la France à un sens, et ce n'est pas s'engager pour l'argent ! Certaint le font par passion, d'autres par amour pour leur patrie... Mais sa a et sa aura toujour un sens
Armur
03 / 12 / 06
Sujet : L'engagement...
On commémore Trafalgar avec les anglais...et on ignore Austerlitz ! Et on voudrait que le français 2006 soit patriote ?
Fred
23 / 08 / 06
Il y a un goufre entre les paroles du président de la République et la réalité.
Notre armée ne serait-elle pas capable d'assurer la mission au Liban???
Manumanu
06 / 07 / 06
Sujet : cambatant
salut,
je suis du congo brazzaville et je souhaite me jouindre avous et si possible me faire des cours par correspendance.
Mers-el-kébir
28 / 06 / 06
Sujet : Une marine qui prend l'eau!!c'est la fin d'un rêve

Les anciens assurent
FÉDÉRATION NATIONALE
DES OFFICIERS MARINIERS
EN RETRAITE & VEUVES

Le Président
Paris, 13 janvier 2006





Monsieur Hamlaoui MEKACHERA
Ministre délégué aux anciens combattants
37 rue de Bellechasse
75007 PARIS




Monsieur le ministre,


Suite à un article paru dans notre dernier journal «l’Officier Marinier », sur la profanation du cimetière de Mers et Kébir, plusieurs de nos adhérents se sont manifestés pour nous faire part de leur indignation.

La communauté militaire et en particulier les officiers mariniers ont été choqués.

La solution qui apaiserait «l’inimaginable », serait le rapatriement en France des restes de nos camarades. Ils reposeraient enfin en paix et ce serait je crois, une véritable reconnaissance de la nation.

Pouvez-vous monsieur le ministre, me dire ce que vous envisagez de faire à terme.

Je vous prie de croire monsieur le ministre, à l’expression de mes sentiments les meilleurs et respectueux.


Cordialement,








Michel LACHAUD



45, Bd Vincent Auriol 75013 PARIS — Tel 01 46 82 23 20 — Fax 01 4570 78 16 — Mail : fnom@fnom.com

Mers-el-kébir
28 / 06 / 06
Sujet : 462 pétitions mes pauvres enfants!!!!
Association MEK du 3 juillet 1940 - 2005
pour le rapatriement du cimetière marin
de Mers-el-Kébir en Bretagne

Sa raison :
Après la profanation du cimetière marin de Mers-El-Kébir, les anciens survivants des cuirassés « La BRETAGNE et Le DUNKERQUE » se mobilisent pour une action patriotique. Ils désirent que les instances de l’état rapatrient les dépouilles mortuaires de leurs camarades. Le lieu de repos de ces marins est activement demandé par leurs compagnons toujours vivants. Ce lieu sera décidé lorsque les opérations de rapatriement seront prises en compte par les autorités compétentes de la France. Cette association ne sera dissoute que lorsque la stèle commémorative se fermera sur leur repos éternel.

Monsieur Alain GARCIA, Président par intérim
de l’association de Mers - el - Kébir

Monsieur Garcia Alain
Siège social
4 rue des lauriers
56650 Inzinzac- Lochrist
@mail : agmg@wanadoo.fr
Web : http://mers-el-kebir.net

Inzinzac-Lochrist, le 5 mai 2006


MERS-EL-KEBIR Un an déjà ! Un an de trop……..
LETTRE OUVERTE A
Monsieur le Président de la République, Jacques CHIRAC
Monsieur le Premier Ministre, Dominique DE VILLEPIN

Mesdames les Députés,
Le Ministre de la Défense : Michèle ALLIOT-MARIE
Messieurs les Députés,
Le Ministre des Affaires Etrangères, Philippe DOUSTE-BLASY
Le Ministre Délégué aux Anciens Combattant, Hamlaoui MEKACHERA
Aux représentants des Cultes Français
Aux Présidents des associations d’Anciens Combattants, Terre, Air, Mer
Aux citoyens de ce Pays, Patrie des droits de l’homme


Le 25 avril 2005, le cimetière de Mers-el-Kébir, situé à quelques kilomètres d’Oran, subissait un outrage des plus sordides, destruction du lieu de repos de nos marins, du 3 juillet 1940.
Cette profanation, a une qualification, elle se classe dans l’échelle de la barbarie humaine, l’abandon des sépultures.

Nul n’a le droit de détruire des sépultures de nos militaires. L’Algérie, malgré ses lettres de créances et de garantie, n’a pas assuré cette protection, elle se défausse sur des pauvres indigents des alentours, désignés coupables de cette forfaiture.
Voilà un an déjà, que notre gouvernement n’entend pas les cris de douleurs, les courriers insistants des familles inondées par la douleur de ce terrible drame.

Voilà déjà un an, que des courriers sans contenu nous parviennent, montrant l’incapacité chronique à résoudre ce retour. Des réponses sans état d’âme « Vous avez bien voulu appeler mon attention »….des photocopies pour les uns, des courriers à entête pour les autres, nous sommes dans le même sujet !
Un triste anniversaire dont nous soufflons les soixante six ans d’oubli sur cette terre d’Afrique, de cent trente ans d’histoire et de souffrances. Un simulacre de rénovation est habilement présenté, semblant atténuer l’agacement des associations.
Pourtant cette reconnaissance est nécessaire. Un acte de courage que l’Etat se doit d’assumer, envers les familles, qui désespèrent sur l’issue finale, les garder à toujours en Algérie.

Vous n’avez pas le droit de refuser ce retour. Ces hommes, ces valeureux marins ne sont pas morts en vain, pour avoir comme dernière sépulture, un champ de ruine, sur les lieux de leur douleur.
Vous ne pourrez jamais redonner à ce cimetière, la gloire du passé, sa beauté disparue, la chaleur de ses habitants du village, qui fleurissait le cimetière tous les ans.

Les arguments de rénovation ne sont qu’utopiques, de ceux qui ont prononcé ce mot « rénovation », plutôt un simulacre habilement présenté, par Monsieur le Ministre délégué aux Anciens Combattants.
Ils sont partis défendre les valeurs de la France, vous vous devez les accueillir au sein de la Mère Patrie, quelle est la faute commise ?

Les Musulmans de France, vous rappellent leurs sacrifices, les Tirailleurs algériens à Douaumont. Vous allez inaugurer ce monument, très bien honorons nos héros comme il se doit.
Mais la France n’a pas le droit d’oublier les siens à Mers-el- Kébir depuis 66 ans, ces marins plongés dans l’infamie et la salissure. Le Président algérien, traverse la méditerranée sans encombre, alors que pour rapatrier les restes de ces marins, c’est un parcours d’obstacles ignoble.
Enfin, Elus de la Nation, vous devez solennellement fermer le chapitre Mers-el-Kébir.
Lui donner sa place dans notre histoire, n’est pas de bon ton en ce moment ?
Les rapatrier chez nous, sur le sol de notre patrie, à Brest ou à Saint –Anne d’Auray.
Les familles doivent enfin, retrouver la paix, la sérénité, pour l’honneur du drapeau et les Armes de la France.

C’est à ce prix, que l’on respecte ces marins « Morts pour la France »
Le Bureau de Mers-El-Kébir
Président Alain Garcia
Brejea
16 / 03 / 06
Sujet : servir...la France?
TYMOUSSE vient de résumer toute l'ambiguité de l'engagement.Il a servi avec honneur tout simplement.Sans se poser trop de question.Et même pour des raisons politiques qui le dépassaient parfois,et même souvent..pendant le drame de mers-el-kébir un marin s'est posé la question,il voulait rejoindre Casablanca,il a été fusillé..point barre.Les 1300 marins qui ont péri,ne faisaient aux aussi que servir.Ils ont du se poser les mêmes questions.Un amiral décide,et le matelot,l'officier marinier ne fait qu'obéir.surtout à cette époque qu'il ne nous appartient pas de juger.Et ils sont tout même morts au nom de la France,peut être pas pour la France.De nos jours où la mémoire se perd,ces marins ont le droit de retour dans leur pays,parce qu'il est intolérable de voir leur dépouilles profanées,à ciel ouvert,dans l'indifférence de leurs frères d'armes.Alors les anciens, au moins,signez la pétition nationale sur le site mers-el-kébir,pour l'honneur...
Tymousse
14 / 03 / 06
Sujet : 30 ans de service
Il y a 33 ans je me suis engagé dans la Marine.
Je ne me souviens pas de m'être engagé pour servir la France.
Pourtant j'ai beaucoup servi.
Parfois mon navire, mon commandant, mon équipage. Parfois la surveillance des pêches ou la lutte antipolllution. Parfois la force de dissuasion à Mururoa. Parfois des besoins politiques qui me dépassaient. Parfois les besoins de ma carrière aussi pour être honnète.
J'ai salué le pavillon, assisté des milliers de fois à la cérmonie des couleurs avec à chaque fois un vrai sentiment.
Il n'y a pas trop de questions à se poser en fait
J'ai servi la Marine en fait.
En servant la Marine on sert la France, l'Europe, la Mer.. et on est très heureux de la vie que l'on a mené au bout du chemin.
Et de Matelot tu deviens Capitaine de Frégate et tu salues ta Chance d'avoir pu suivre cette voie.
Brejea
08 / 03 / 06
Sujet : engagement pour la France?
pas sûr de s'engager pour un idéal,la Patrie n'a plus le sens qu'on aurait voulu lui donner.en tout cas ceux qui y croient encore ne doivent pas être les plus nombreux.Honneur,patrie,valeur et discipline,dans les banlieues ça fait ringard.Quant au devoir de mémoire,qui, dans la marine réclame haut et fort le retour des 1300 marins de mers-el-kébir.
Qui a signé la pétition nationale?Même pas les anciens..alors les jeunes...
Savio
09 / 12 / 05
Sujet : la nation europeenne
desole de m'eloigner du sujet mais j'ai une question a traité pour demain.
Peut-on parler d'une nation europénne?
Pour l'instant mon avis est partagé.j'ai nuancé ma réponse mais je voudrais avoir votre point de vue qui sera sûrement plus juste que le mien.
Merci d'avance
Vieille école
28 / 10 / 05
Sujet : yep!
Je suis d'accord avec mécamar : l'engagement pour une nation peut venir d'un sentiment de dette et d'attachement du même type qu'une relation parent/enfant.
Mais l'attachement à l'Europe restera , je pense, une utopie pour au moins les prochaines décennies.
Tibilip
17 / 10 / 05
Sujet : français par le sang versé non par le sang reçu
....dixit le commandant helie de saint Marc. et sur ce coup la! il avait pas tort!
Mecamar
13 / 09 / 05
Sujet : Avis perso.
Désolé de m'immiscer dans votre dialogue.
Je suis d'accord avec vous, la notion de nation européenne n'est pas largement partagé par l'ensemble des européens, à défaut l'engagement ne peut se concevoir que pour son pays.
Je pense que la notion d'engagement pour la France ou de patriotisme a diminué tout au long du 20ème siècle sans être remplacé par un engagement plus large au niveau de l'europe et c'est normal.
Le niveau de patriotisme que la France a connu au début de la 1ère guerre mondiale s'est construit lentement grace à un système éducatif orienté dans ce sens. Je pense que pour que le transfert se fasse d'un engagement pour son pays vers un engagement pour l'Europe, il faut identifier les valeurs communes à cette Europe en construction, définir une constitution (c'est un peu raté), promouvoir les symboles (drapeau, hymne), éduquer les petits européens de façon volontariste.
Qu'est-ce que l'engagement pour une nation ? Ne serait-ce pas la conscience d'une certaine dette vis à vis de la nation, qu'on ne peut s'acquitter qu'en se mettant à son service.
Kerk
31 / 08 / 05
Sujet : suite
Ce qui est bien c'est qu'on est assez d'accord sur le fond, il doit y avoir obligatoirement valeurs ou pays dans un engagement dans l'armée.
Mais personnellement, je comprends que l'idée de pays soit de plus en floue : libre circulation des biens et des personnes dans l'Union, l'Euro, "Union Européene" écrit sur les passeports, disparition des douanes aux frontières, sans compter que celles-ci ont été redéfini ont ne sait plus combien de fois en 2000 ans, la plupart du temps par des guerres ou des colonisations, flu migratoire depuis antiquité, économie mondiale, etc etc etc...
Pour un peu qu'un jeune soit bilingue et a passé toutes ses vacances d'été en Espagne, il n'y a rien d'étonnant à ce qu'il se sente beaucoup plus Européen que Français.
Est-ce que pour autant celà en fera un mauvais marin d'Etat ? bien sûr que non si ses valeurs son bonnes.
Adios
Vieille école
30 / 08 / 05
Sujet : Si nous n'étions pas là, que deviendrait ce forum?
Cher kerkounet,

effectivement, la devise de la légion ne fait pas référence au patriotisme puisque les légionnaires servent un pays qui n'est pas le leur (leur patrie étant la légion, legio patria nostra). Ceci dit, ils se sont quand même engagés à servir la France!

Un soldat s'engageant dans le but de servir un pays (le sien ou un autre) pense servir les valeurs que représente son pays. Lorsque je parle de servir mon pays, ce n'est pas juste parce que j'y suis né mais parce que j'y associe certaines valeurs.

Pour revenir au sujet du forum, je m'indignais seulement de la façon de penser de certains militaires qui s'engagent sans avoir la moindre fibre d'attachement à leur pays et/ou à ses valeurs.
Kerk
29 / 08 / 05
Sujet : suite
Cher "vieille école"
Je sais bien que tu fais aucune promotion du nationalisme, encore heureux. Mais des gens qui votent FN dans l'armée, cela existe, et ceux-là non pas vraiment les valeurs de "Liberté, Egalité, Fraternité", et se disent pourtant patriotes! C'est pourquoi il faut faire très attention avec ces termes et que les valeurs sont plus simple à comprendre et utiliser.
Poses-toi aussi le cas de la Légion Etrangère "Honneur et Fidelité", il n'y a aucune référence au patriotisme (avec une soixantaine de nationalité, ce serait dur) et pourtant sa réputation, surtout celui du sacrifice suprème, n'est plus à faire.
A plus
Vieille école
29 / 08 / 05
Sujet : United States of Europa yet??
KERK,

Je pense qu'au contraire, la notion de nation européenne est loin d'être répandue. Depuis quelques décennies, en parallèle à la construction d'une Europe principalement économique ponctuée tout de même de quelques tentatives au niveau de la défense (brigade franco-allemande notamment), on assiste à une flambée des sentiments indépendantistes visant à mettre en avant l'appartenance à un groupe ethnique ou régional (Bretons, corses, basques, ecossais, etc, etc), et dans les cas extrèmes, débouchant sur des guerres civiles (ex-Yougo).
J'ai effectivement le sentiment d'être européen, mais uniquement au niveau de mes réferences et repères. Je n'ai pas vraiment l'impression d'appartenir à une "nation européenne". La peur du plombier polonais, sentiment assez généralisé parmi nos compatriotes illustre bien mes propos.

Je ne fais en aucun cas la promotion du nationalisme, qui est au patriotisme ce que le fanatisme est à la foi. Lorsque je parle de servir la France, je parle de la Patrie et/ou de la Nation, et non pas de tomber dans les extrêmes.
Kerk
28 / 08 / 05
Sujet : valeurs et nation
Cher "vieille école"
Je ne pense pas que nous soyons en désaccord. Car finalement toi aussi tu parles de valeurs. D'ailleurs la devise de la France, ce sont bien des valeurs : Liberté, Egalité et Fraternité.
A partir de là, je pense qu'une personne qui s'engage dans l'armée pour servir ces valeurs y a beaucoup plus sa place que quelqu'un qui veut servir son pays sans ces valeurs, l'idéal étant d'avoir les deux. Mais à l'image de "tnt" l'idée de nation est de plus en plus européenne, sans doute parce que quand on parle de nation, on parle de avant tout de citoyens.
Pour Utat Beach, ce n'était pas une analogie mais une incitation à la réflexion. Depuis gamin je vais régulièrement sur cette plage et crois moi, elle incite à réfléchir sur l'idée de nationalisme et de sacrifice suprème, ceci d'autant plus qu'un de mes grand-pères était un officier allemand sous l'occupation pendant que l'autre était prisonnier de guerre en Allemagne.
PS : Kerk fait bien référence à Querqueville mais sans rapport avec l'Ecole des Fourriers ou l'ancien CIN, j'y ai simplement passé mon enfance.
Salut
Vieille école
28 / 08 / 05
Sujet : J'aime bien ta façon de penser!
Mon bon Kerk,

j'ai beau relire mon message, je ne vois à aucun moment une allusion au fait que servir dans les forces armées soit le seul moyen d'oeuvrer pour le bien de la patrie... Je suis totalement d'accord avec toi sur le principe qu'un enseignant, un inspecteur des impôts, un gardien de la paix (voire un capitaine d'industrie si tu insistes) servent la France également.
Justement, je m'interroge sur le manque de volonté à servir son pays que pourraient présenter certains militaires. Si le travail et l'argent constituent la seule motivation, alors pourquoi servir la France plutôt qu'une autre cause à travers le mercenariat?
En gros, si un type n'aime pas son pays et les "valeurs" qu'il peut représenter, mais pourquoi en devient-il alors le serviteur???

Il est évident qu'en 1940, j'aurais plutôt opté pour les FFL que pour Pétain (chose facile à dire en 2005 le cul posé dans un fauteuil et sirotant une bière, je te l'accorde). Car, ayant toujours eu "une certaine idée de la France" (je sais, c'est assez prétentieux de ma part d'utiliser ces termes mais bon...), je me vois mal en train d'accepter mon pays envahi ou sous le joug d'une dictature. Tu es en train d'opposer 2 valeurs intimement liées, à savoir le patriotisme et le devoir de désobéissance.

Si je me rappelle bien mes classes, le premier devoir du militaire est : "obéir aux ordres conformément aux réglements". Donc, il est évident que si un de ces ordres ne rentre pas dans cette conformité (et les lois internationales font également partie du réglement), il est du devoir du militaire de ne pas obéir.

P.s. je trouve ton analogie avec le débarquement assez foireuse. Une question : tu es en Normandie, kerk = querqueville?
Kerk
27 / 08 / 05
Sujet : De la notion de "Servir son pays"
En réponse à "Vieille école".
Qu'est-ce que "servir son pays" et surtout l'Armée est-elle le seul moyen de le faire ?
Un enseignant ne sert-il pas lui aussi son pays ? Un "capitaine d'industrie" employant des milliers de salariés en France ne sert-il pas lui-aussi la France ?
A l'inverse, un militaire dans un pays qui s'enfonce petit à petit dans la dictature et qui obeit à des ordres illégaux aux vus des conventions internationales sert-il son pays ? Un militaire dont le pays a été envahi et qui a officiellement capitulé sert-il mieux son pays en obéissant aux ordres et en déposant les armes que celui qui déobéit et rentre en résistance face à ceux qui veullent le priver de Liberté.
Autrement dit, si tu avais été soldat en 1940 au moment de la capitulation, aurais-tu suivi Pétain ou De Gaulle ?
C'est pourquoi, habitant à quelques dizaines de kilometres d'Utat Beach, je préfère largement parler de Valeurs plutot que de Nation.

 1  2 
Nom :
Prénom :
Pseudo :
E-Mail :
Photo :     (photo de l'unité)
Titre :    
Message :    
Partenaires : Rencontres - Sortir, organiser son temps, rester en contact - Service à la personne - Babysitting - Emploi-retraite - Job étudiants - Annoncer une soirée - Aéronavale - Aéronautique navale - Aéronautique - Sous-marins - Maistrance - Cercles militaires - Cercles des Armées - Sortir et rencontrer sur Sortie-privée.net

©alabordache.fr 1997-2009 Tous droits réservés
Le site www.alabordache.fr est déposé auprès de la CNIL sous la référence : 1109256
En application de la Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art. 26 de la loi), d'accès (art. 34 à 38 de la loi), et de rectification (art. 36 de la loi) des données vous concernant.