login
mot de passe

Mot de passe oublié ?
Photographies Dragueur Cotier Arcturus
Photos Dragueur Cotier Arcturus
Accueil      Présentation  (Mettre à jour)      Forum      Actualité / Historique      Réseau      Photographies (Ajouter une photo)      

La fin de l'Arcturus : Il a servi d'école à feu lors du passage de la campagne 81-82 de la Jeanne d'Arc et du Doudart de Lagrée. Les nombreux coups de canons au but n'ont pas eu raison de sa coque résistante en bois. Les plongeurs démineurs ont dû piéger la coque pour que celle-ci regagne le fond de la mer des Caraïbes et ne soit pas un danger pour la navigation.


1971 Jean-Jacques QM2 radio au centre, sur l'ile du Diable pour aller nettoyer le cimetière, mon copain Dufeil Daniel mecano plongeur démineur à droite et un jeune midship

1960

1960 - A la poste de CIUDAD TRUJILLO (St DOMINGUE)

1960 - Visite du Général DE GAULLE à CAYENNE (Guyane)

1960 - L'équipage au complet. Je suis au 2ème rang 2ème à droite ensuite E.V. DUPONT NIVET, puis L.V. ULVOAS et E.V.RICHARD (si mes souvenirs sont bons)

1960 - ARCTURUS à quai au Fort St Louis (FORT DE FRANCE) Bertin J.C. du 11.06.60 au 16.08.1961

BERTIN J.C.Mtre d'hotel(tintin) à bord de l'ARCTURUS au ANTILLES du 11.06.60 au 16.08.1961


Escale de rêves " Les Saintes" , n'est ce pas ?

1er janvier 1968 : Sauvetage de Mr. Georges Sablé et de son fils adolescent. Embarquement de sa yole sur l'Arcturus.

Dakar, 1978 : Prise de commandement.

1967 : Sortie en pirogue sur le Maroni, le MP Mécan Taupenot "la taupe" et le MT Mécan David "Bill".

Passage de la Ligne, en route pour Bélem : Plus qu'un rêve : le paradis !

1968 : Un moment de détente au poste avant. En bas, Grimard et Liétard. En haut, Thurissey.

En haut à gauche : Entrée au bassin à Fort de France où nous faisions de bonnes pêches(Coupel, Liétard dit "Obélix et moi). Partie de rigolade, poste avant avec "Obélix". et Dumont notre cuisinier. (collection Thurissey)

1969 : Le croiseur école allemand Deustchland en escale à Fort de France...Quelles bringues avec les marins "Teutons" !... (Photo : Kristofic)1969 : Le croiseur école allemand Deustcheland en escale à Fort de France...Quelles bringues avec les marins "Teutons" !... (Photo : Kristofic)

1968 : Le QM1 maneu Kistofic (assis). Le Mlot mécan Simon (debout)

Les quais de Pointe à Pître...

1969 : Transit de la Martinique à la métropôle : Lucien exécute un "saut de l'ange" (l'ange c'est le saut, pas Lucien !...) dans une piscine à Dakar.

1969 : Détente à Dakar. Lucien Kristofic sur le dos d'un dromadaire, après une traversée historique de l'Arcturus, de Récife (Brésil) à Dakar (Sénégal)

1968 : Guyanne. Jeune indienne Maroni lors d'une danse rituelle

1968 : Guyanne. Indiens Maroni

La "Simca 1000 décapotable" du QM2 maneu Lucien Kristofic

1968 :Jeune femmes Maroni au bord du fleuve éponyme.

1967 à Fort de France : Amarré au ponton du fort Saint Louis, l'Arcturus et à couple, l'Altaïr

1969 : Transit à Dakar avant de rejoindre la métropole pour entrer en carénage. En civil, Lucien Kristofic

Fin janvier 1968 : Escale à San Juan de Porto Rico en compagnie de bâtiments de l'US Navy. C'est en arrivant à quai que les autorité consulaires nous ont confirmé la perte corps et biens du sous-marin Minerve à bord duquel l'EV1 Renard, notre ancien officier en second avait embarqué quelques semaines pus tôt.

1968 : Remonté du fleuve Maroni jusquà Saint Laurent (Guyanne). (Photo : Lucien Kristofic)

Faisons route vers Cayenne. Requins toujours présent !......

1967 : Le France au mouillage en baie de Fort de France

Du 5 au 8 février 1968 : Danseurs de "limbo" à Port of Spain (Trinidad et Tobago) pendant le carnaval. Une escale de rêve...I N O U B L I A B L E .

1969 : Retour vers la métropôle. Escale à Dakar (Sénégal). Virée en 404 "Pigeot" de Dakar à Saint Louis...Le pied.

1967 : Escale à Saint Martin français au mouillage devant Marigot.

Le 20 juillet 1967 à Saint Pierre et Miquelon : "L'homme du 18 juin" qui a rendu à notre pays son rang de grande nation en reprenant le tronçon du glaive brisé par la détaite de 1940. La stature du Général est imposante, tant par sa silhouette que par l'idée qu'il s'est toujours faîte de la France. (Commentaire : Maurice. Photo : Fabre)

1968 : Notre regretté camarade Jean Claude Grimard de quart à la coupée. "Papafe", la maladie t'a emporté trop jeune et quand tes "copains d'à bord" l'on appris, ils ont éprouvé un immense chagrin. Mais nous savons que dans ta "chienne de vie" tu as au moins vécu une période heureuse. Cette période heureuse, nous avons eu le bonheur de la partager avec toi, à bord de l'Arcturus. (Commentaire Daniel Maurice. Photo : Lucien Kristofic)

Jean Claude, les anciens de l'Arcturus ne t'oublient. Tu étais pour nous tous un véritable ami, au coeur rempli de gentillesse. Tes enfants qui t'ont peu connus peuvent être fier de toi. (Commentaire Maurice. Photo : Fabre)

1968 : Le bon temps. Les QM Jean Claude Grimard (dit "Papafe") et Lucien Kristofic. Une fidèle amitié qui reste dans nos coeur, toujours aussi présente malgré la maladie qui a emporté Jean Claude à 43 ans en 1990

Aux Antilles mais où ? En tout cas en charmante compagnie...mais à la droite de Lucien Kristofic.

1968. Pêche miraculeuse aux îles Vierges :De gauche à droite, l'EV1 Aublet, le QM1 mécan Coupel, le Mlot charp Hunterzinguer, le MT mécan Bastiera, le QM2 maneu Kristofic et le Mlot motel Sangol.

1967/68 : L'aviso-escorteur "Commandant Rivière", conserve de la "Jeanne d'Arc" au large des Saintes.

Le wharf des Saintes où nous accostions habituellement tribord à quai.....Le paradis sur terre.

Quelque part aux Antilles, c'est sur ! Mais où ?

1er janvier 1968 : La yole ronde en perdition, de Mr Georges Sablé et son fils âgé d'une quinzaine d'années, est retrouvée et les malheureux marins pêcheurs martiniquais sont ramenés à bord par le youyou de l'Arcturus. Au moteur, le QM1 maneu Le Maguer (Photo Kristofic)

Lucien Kristofic...Eh oui encore lui, de quart à la coupée.

Les escales se suivent et....se ressemblent ! Question du jeu d'Emile Franc : De quelle île des Antilles s'agit il ? un indice, St. Martin ou St Barthélémy ?

1968 : Visite de la rhumerie Bacardi.

1968 : De gauche à droite, trois mécaniciens, le QM1 Coupel, les Mlots Liétard (Obélix), Thurissey et un maneuvrier, le QM1 Kristofic, dans le poste arrière de l'Arcturus.

1er janvier 1968 : Sauvetage d'une yole ronde perdue en mer depuis 2 jours avec à son bord 2 pêcheurs, un adulte Mr. Georges Sablé et son fils adolescent. Il était temps que nous les secourions (nous avions commencé nos recherches le 31 décembre dans la soirée...), car il mourraient de faim et de soif et étaient complétement déshydratés.

Une fine équipe : De gauche à droite, le Mlot missi Augereau, le QM2 maneu Kristofic, le QM1 timon Maurice et le QM2 élect Grimard.

1968 : Escale aux Iles Vierges : De gauche à droite : Le QM2 maneu Lucien Kristofic (qui avait décidé de garder la barbe) le QM1 Timon Daniel Maurice (c'est moi au centre. J'avais décidé de raser la mienne) et celui qui me tient par l'épaule est le QM 1 mécan Letourneur (dit "Coucounette") Photo X . Commentaire Daniel Maurice

1968 : Visite de la Jeanne d'Arc, mouillée en baie de Fort de France, devant une "Alouette 3". Je suis le barbu en short. A coté de moi le QM1 Hervé Vauthier, ancien mousse, qui terminera une carrière exceptionnelle comme contre amiral (2S) et le MP Maneu Séguillon que je retrouverai sur la Saône en 1970. L'autre marin barbu faisait partie de l'équipage de la "Jeanne". (Photo : Le Maguer. Commentaire : Maurice)

Sur la plage avant de l'Acrturus. Le barbu, la clope au bec, torse nu exposant ses abdominaux "Kronenbourg" c'est moi, avec 3 copains de l'Altaïr. (commentaire : Daniel Maurice)

De gauche à droite, Le QM1 Maurice, au centre, un QM de la "Jeanne" et le QM1 Le Maguer.

Visite du général de Gaulle à Saint Pierre et Miquelon, le 20 juillet 1967 : Le Général est très décontracté. Il discute avec son aide de camp le CV Le Flohic (de dos) et notre officier en second, l'EV1 Renard qui disparaitra avec le sous marin Minerve le 27 janvier 1968.(Commentaire : Maurice. Photo : Fabre)

1968 : Les "MUSCLES" : Le Mot cuisi Pierre Dumont, Le QM2 missi Gilles Fatmi et le QM1 maneu André Le Maguer (Job, pour les intîmes)

1968 : Le QM2 Maneu Lucien Kristofic, patron du youyou.

Je recherche Roger Maudet, QM1 élect, mon meilleur camarade, embarqué en 68/69 sur l'Altaïr à Fort de France. Je suis Lucien Kristofic, à l'époque QM1 maneu, embarqué sur l'Arcturus.

Embarqué en 1967, le QM2 Détec Morardet à remplacé le QM1 Détec Follin. Jean François Morardet était issu du "cours long" et admissible au grade de SM. Il venait du Cassard un "EE,CDF" (escorteur d'escadre, conducteur de flotilles)...Jean François s'exprimait beaucoup par sigles, c'est pourquoi nous l'avions amicalement surnommé "le cerveau". C'est lui qui m'a fait découvrir et apprécier le Johnny Walker "carte noire". J.F.M. était très apprécie de tous et je conserve de lui le meilleur souvenir. J.F. si tu lis ces lignes, fais nous signe. (commentaire : Daniel Maurice. Photo : Lucien Kristofic)

1968 : Pique-nique aux Antilles : Assis à gauche, le QM1 mécan. Coupel. Debout, le QM1 élect. Queffeuléou. Le QM1 détec. Morardet "le cerveau", bouteille à la main tend un morceau de viande au QM1 maneu. "Job" Le Maguer, qui résiste à la tentation, soucieux de conserver son poids plume de jockey. (Photo : Collection J.L. Queffeuleou. Commentaire : D. Maurice)

1968 : Pique-nique aux Antilles. De gauche à droite : Accroupis : Queffeuléou et Hoarau. Debout : Rivière, Thurissey , Morardet, Liautaud, Coupel et Le Maguer.

20 juillet 1967. Visite du général de Gaulle à Saint Pierre et Miquelon. Le Bagad de Lann-Bihoué, embarqué pour la circonstance à bord du Colbert, défile dans les rues de Saint Pierre. (Photo : Collection Queffeléou)

20 juillet 1967. Le bagab de Lann-Bihoué défile dans les rues de Saint Pierre à l'occasion de la visite du général de gaulle (Photo : collection Queffeuléou)

Saint Pierre et Miquelon, le 20 juillet 1967. Le général de Gaulle à bord de l'Arcturus : La garde d'honneur, au premier plan le SM mécan. Maurice Celeste, le QM1 mécan. Jean jacques Rousseau (Non pas le philosophe...mais l'autre beaucoup moins connu. Jean Jacques était , surnommé "la clape" car il dévorait comme un chancre mais était maigre comme un clou...! , puis le QM1 infirm. Gabriel Chicky. Commentaire : D. Maurice. Photo : collection J.L. Queffeuléou)

5 au 9 février 1967 : Carnaval de Trinidad (photo : QM Fabre)

En février 1967, l'Acrturus a fait escale aux îles de Trinidad et Tobago. Du 5 au 9 février à Port of Spain (Trinidad) nous avons pu assister à son magnifique caranaval (photo : QM Fabre)

1967 : Excursion en Guyane. 9 marins de l'Arcturus. De gauche à droite. Assis : QM maneu Léotard, QM mécan ?, QM missi Fabre, QM infirm Chicky. Debout : ? , Mlot élect Grimard, Mlot cuisi ?, QM mécan Coupel (à la guitare) et QM motel Gauthier. (Identification : Daniel Maurice. photo : X)

1967 : Le zodiac revient d'une liaison avec la terre. Le QM1 détect. Jean François Morardet est le patron de l'embarcation.

Avec la tape de bouche, la traditionnelle coupelle argentée, aux armes de l'Arcturus était elle aussi un cadeau très prisé des relations tant françaises qu'étrangères, que des collectionneurs.

C'est sur la plage avant que se déroulaient les coquetèles offerts à chaque escale aux personnalités locales, françaises et étrangères, civiles et militaires. Le timonier participait à la décoration, et ses pavillons et flammes de signalisation contribuaient à agrémenter les lieux. Anecdote : Il arrivait parfois que des invités quittent discrètement le coquetèle, descendent à la caféteria pour se rincer le gosier d'un coup de "cambusard" en dégustant un morceau de camembert avec l'équipage... Si c'est vrai, je l'ai vécu. (Photo Mario Guidotti- Commentaire Daniel Maurice)

1967 : Partie de ballon sur une plage des Antilles. Au milieu, en short blanc, le QM2 élect. Jean Claude Grimard, décédé d'une longue et douloureuse maladie à 43 ans, en 1990.

1968 : Lors de la sortie à la mer au profit du lycée de jeunes filles de la Pointe des Nègres, le QM1 Détect. Jean François Mordardet (de face) et le QM1 Motel Guy Gauthier (de dos) qui bavarde avec un jeune enseignant. (Photo : Fabre)

1968 : En excursion : Dans le car, de l'avant vers l'arrière. Rangée de droite, QM Missi Richard (Moustique), Mlot Charp Unterzinguer, Mlot Mécan Béliard, QM Timon Maurice, QM Elect Grimard (Papafe), QM Mécan Letourneur (Coucounette), X . .Rangée de gauche, SM Mécan Céleste, Mlot Radio Balzaire, Mlot Mécan Liautard (Obelix), Mlot mécan Thurissey, QM Maneu Kristophic, Mlot Motel Sangol. (commentaire : Daniel Maurice)

1968 : Mission de présence aux Saintes. Les mêmes que sur l'autre photo, mais à la place du QM Maneu Le Maguer, se tient le Mlot Mécan Tardy. (Photo : "Job" Le Maguer)

1968 : Mission de présence aux Saintes. Accroupis, de gauche à droite : QM Detec. J.F. Morardet (le cerveau), QM Maneu. A. Le Maguer (Job), QM Mécan, J.P. Coupel, - Debout, au centre, QM Missi Fabre (Jolithorax), à sa droite le QM Elect Noble (Pif), à sa gauche le QM Mécan J.J. Rousseau (La clape) (Commentaire : Maurice. Photo : Tardy)

1968 : Sortie à la mer au profit du lycée de jeunes filles de la Pointe des Nègres. (photo : QM Fabre)

1967 : Bizutage de l'aspirant Mollet à son embarquement...Le "pacha-motel" utilise le caisson à artifices comme desserte.

1967 : Bizutage de l'aspirant Mollet à son embarquement, sous forme de jeu de rôles. C'est notre pacha, le LV Albouy qui tient le rôle 'du motel. (Pour la circonstance, il est un ancien légionnaire particulièrement maladroit à qui il ne faut pas se frotter et qui se montrera particulièrement irrespectueux à l'égard du jeune aspirant...). A sa droite le "vrai" motel, le QM1 Gauthier à pris la place de l'officier en 3ème. L'EV2 Baillot a été promu officier en second. En face du "pacha-motel", l'EV1 Renard, pseudo commandant. Monsieur Renard, disparaitra avec la Minerve le 27 janvier 1968. Tout ceux de l'équipage regretterons leur officier en second, meneur d'homme efficace mais toujours souriant et particulièrement humain. A côté de lui, l'aspirant Mollet qui semble bien étonné par ce curieux état major. "Sur quelle galère me suis je embarqué ?" doit il se demander ... (Commentaire : Maurice. Photo: Fabre)

1967 : Bizutage de l'aspirant Mollet à son embarquement. Le "pacha-motel" et les autres officiers ont du mal à retenir leur sérieux...

8 avril 1968 - Prise de commandement du LV Delbrel : A gauche de la photo, l'EV1 Aublet, officier en 3ème et le PM pilote de la flotte Le Merrer.....(Commentaire : Maurice. Photo : Fabre)

8 avril 1968 : Prise de commandement du LV Delbrel. La garde d'honneur est impeccablement alignée. Une partie de l'équipage qui va être inspectée est alignée derrière le roof de drague. Il y a de la place devant, car le touret de la drague magnétique a été débarqué. Au début des années 70, un roof servant de chambre passager et d'infirmerie y prendra place. L'Arcturus sera alors débaptisé "dragueur stationnaire" pour être reclassé "patrouilleur stationnaire". Son indicatif visuel sera P650 au lieu de M746. (commentaire : Maurice. Photo : Fabre)

1968 - Détente à la mer : En route vers Cayenne. L'EV1 Baillot est notre meneur de jeux.... Notre traversée de Fort de France à Cayenne durait 4 jours à 12/13 noeuds. C'était l' autonomie maximum d'un dragueur côtier en navigation normale. (Commentaire : Maurice. Photo : Fabre)

1968 - Détente à la mer : En route vers Cayenne. Le QM1 Chikhy concoure pour récupérer le plus raidement possible, avec les dents, une pièce de monnaie, au fond de la baille, sous l'oeil amusée de l'Aspi. Mollet et du QM1 Coupel (Commentaire Maurice. Photo : Fabre)

1968- Détente à la mer : L'officier en second, l' EV1 Baillot organisait des jeux récréatifs quand nous partions à la mer plusieurs jours. Ici nous avons quitté Fort de France et faisons route vers Cayenne. Sur la photo, de dos, l'Asp. Mollet, le Mlot Liautard, les QM1 Chikhy et Coupel. (Commentaire : Maurice. photo : Fabre)

20 juillet 1967 : Après sa visite à Saint Pierre, le général deGaulle quitte l'Arcturus pour embarquer sur Le Colbert et continuer son voyage vers le Québec. Une dernière poignée de mains au lieutenant de vaisseau Albouy, commandant l'Arcturus. Au premier le QM2 Maneu Léotard, gabier siffleur, Derrière lui le "bosco", le MT Maneu Féger. (Commentaire Maurice - Photo : Fabre)

1968 : Le QM1 élect. Marc Hoarau au poste avant. Marc est originaire de la réunion mais il vit à Elbeuf, près de Rouen depuis de nombreuses années.

Saint Pierre et Miquelon, le 20 juillet 1967. Le général De Gaulle sur la plage avant de l'Acrturus à bord duquel il a hissé sa marque de commandement pour se rendre du croiseur Colbert, à terre à Saint Pierre. J'ai oublié qui est le quartier maître qui tient la défense. De dos, au guindeau, le matelot électricien Jean Claude Grimard. (Commentaire : Daniel Maurice. Photo : P.Lassner DR)

A ma connaissance, les marins des dragueurs de mines stationnaires outre-mer (plus tard classés patrouilleurs) ont toujours porté sur leur bonnet, un ruban légendé au nom de leur unité. Les dragueurs de mines métropolitains n'avaient pas cette faveur. On lisait sur leur ruban la même légende : DRAGUEUR DE MINES. Ce n'est que vers les années 73/74, je pense, que tous ont porté un ruban légendé au nom de leur unité. En 66, j'ai porté le ruban "Dragueur de mines" sur le Denébola et, en 67/68, "Arcturus" sur ce dragueur stationnaire aux Antilles. Embarqué sur la Lyre en 71/72, mon ruban était encore "Dragueur de mines". (photo X. DR) Commentaire : Daniel Maurice

C'est au début des années 70 que le dragueur de mines stationnaire Arcturus (M 746) est devenu le patrouilleur stationnaire Arcturus (P 650). Déjà quand j'ai mis mon sac à son bord en décembre 1966, l'Arcturus n'était plus vraiment apte à la guerre des mines. Nous pouvions certes, toujours draguer les mines à orin, mais nous n'avions plus le matériel mobile nécessaire pour draguer les mines à influences, sans parler du magnétisme de la coque... Puis fin 1968, le matériel de coque a été débarqué. Le touret de la drague magnétique a fait place nette et le PC drague est devenu "chambre passagers". A moindre frais, la "Royale" avait métamorphosé un dragueur obsolète en un nouveau patrouilleur. Joli tour de passe passe....(Photo X. DR) Commentaire : Daniel Maurice

L'Arcturus en escale à Saint Thomas, le 16 novembre 1965. De gauche à droite : Gilbert, le garçon équipage. Les quartiers maîtres et matelots Le Vannier, Azzis, Deroches, Kerhevec et Sire. Les seconds maîtres Masson et Tarrieux. Enfin le maître principal Taupenot, chef mécanicien. (Photo : Jean Pierre Vitière)

20 juillet 1967 : Escale de l'Arcturus dans l'archipel de Saint Pierre et Miquelon. Bain de foule du général de Gaulle à Saint Pierre. (photo : P. Lassner. DR.)

Le Lieutenant de vaisseau Jean Albouy, commandant l'Arcturus, salut le général de Gaulle qui débarque à Saint Pierre le 20 juillet 1967. Son aide de camp, le capitaine de vaisseau Le Flohic se tient à sa gauche. Le président de la république est accueilli par les aurorités locales. L'archipel de Saint Pierre et Miquelon a été l'un des premiers territoires d'Outre-mer à rallier le France Libre dès Noël 1941. Le Général ne l'avait pas oublié, c'est pourquoi il avait tenu à cette visite, avant de se rendre au Québec. (Commentaire Daniel Maurice. Photo P. Lassner. DR.)

La tape de bouche de l'Arcturus

L'Arcturus à son entrée en service en 1956. Il n'avait guère changé de silhouette quand j'ai mis mon sac à bord le 30 décembre 1966. Certes le matériel mobile de draguage à influence avait été débarqué mais on pouvait encore effectuer du draguage mécanique. Le radar DRBN 30 avait été remplacé par un Decca 202 et un radiogoniomètre avait été installé sur tribord de la passerelle découverte. Le touret de la drague magnétique a été débarqué fin 1968. Au début des années 70, un roof a été installé à sa place. Le dragueur stationnaire M746 est alors devenu le patrouilleur stationnaire P 650 "Arcturus". (Photo X . DR. Commentaire : Daniel Maurice).
Partenaires : Rencontres - Sortir, organiser son temps, rester en contact - Service à la personne - Babysitting - Emploi-retraite - Job étudiants - Annoncer une soirée - Aéronavale - Aéronautique navale - Aéronautique - Sous-marins - Maistrance - Cercles militaires - Cercles des Armées - Sortir et rencontrer sur Sortie-privée.net

©alabordache.fr 1997-2009 Tous droits réservés
Le site www.alabordache.fr est déposé auprès de la CNIL sous la référence : 1109256
En application de la Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art. 26 de la loi), d'accès (art. 34 à 38 de la loi), et de rectification (art. 36 de la loi) des données vous concernant.