login
mot de passe

Mot de passe oublié ?
Présentation, caractéristiques Torpilleur Orage
Présentation Torpilleur Orage
Accueil      Présentation  (Mettre a jour)      Forum      Actualité / Historique      Réseau      Photographies      Aide
La Marine nationale en Photo : Torpilleur Orage
Présentation, caractéristiques Torpilleur Orage Retour
Ajouter une nouvelle caractéristique

Présentation générale : Modifier
l'ORAGE,comme les onze autres b?timents de ce type, est caract?ris? par sa fiablit? et sa v?locit?.
Déplacement : Modifier
2050t
Longueur : Modifier
105.8m
Largeur : Modifier
10.1m
Tirant d'eau : Modifier
4.2m
Date admission au service actif : Modifier
1926
Date retrait service actif : Modifier
23/05/1940 (coulé)
Nombre de quartier-maîtres et matelots : Modifier
BOURRIEN Maurice, l'un des marins rescapés était le demi-frère de ma mère
Propulsion : Modifier
2 turbines Parson actionnant 2 hélices.vitesse maxi 33 noeuds distance franchissable 3000 milles
Système de combat : Modifier
4 canons de 130 mm r?partis en quatre tourelles (2 ? l'AV,2 ? l'AR) 2 canons de 37 mm anti-a?riens, 2x3 tubes lance torpilles de 550 mm,mitrailleuses de 13.2 mm
Mission : Modifier
la mission principale des torpilleurs étant de torpiller,il s'avèrera par la suite que cette mission alourdira ces bâtiments ,par obligation,du fait de l'adjonction et l'augmentation indispensables de l'armement anti-aériens.
Historique : Modifier
le 2 mai 1940 le torpilleur Orage re?oit l'ordre d'appareiller de Cherbourg pour Dunkerque pour apporter des approvisionnements et embarquer les soldats de l'arm?e du nord.Il file ? 25 noeuds sur une mer d'huile,la c?te normande s'estompe rapidement .Dans le poste de T.S.F Le matelot radio de quart intercepte des messages indiquant que Boulogne est attaqu? par de puissantes colonnes motoris?es et que les contre torpilleurs LEOPARD et CHACAL de la deuxi?me et sixi?me division de torpilleur et les chasseurs 5 et 42 viennent d'ouvrir le feu contre les batteries ? terre.Le Commandant de l'Orage ? la lecture de ces messages se rend compte que la situation devient critique et d?cide de d?vier sa route pour rejoindre Boulogne pr?s des autres torpilleurs et relie son chef de patrouille le commandant Urvoy de Portzamparc.A 17 heures L'Orage est en vue du Cyclone,b?timent du chef de flotille qui lui donne l'ordre de rallier et de rejoindre la deuxi?me division.L'Orage prend poste en queue de ligne derri?re le Frondeur. Une partie de l'?quipage est ? la soupe ,l'autre s'affaire ? armer la D.C.A. A 18 heures,30 avions en piqu? attaquent au loin trois torpilleurs anglais,mais ils se heurtent ? la chasse alli?e.Un autre trentaine d'avions volent ? haute altitude vers la division du FOUGUEUX ,se pr?sentent par l'arri?re et piquent ? la verticale des b?timents ,lachent leurs bombes et rafalent en m?me temps alors que la D.C.A r?pond au milieu des gerbes d'eau soulev?es par les explosions.l'une des bombes explose ? flanc du FRONDEUR et fauche 15 hommes.Le poste d'?quipage du FOUGUEUX est travers? de part en part par une bombe qui n'explosera pas.L'ORAGE, en position de serre file voit l'attaque se diriger contre lui.En quelques secondes il encaisse quatre bombes sur la passerelle et dans ses abords.Une cinqui?me explose ? flanc provoquant une voie d'eau qui met le bateau ? la bande.Les locaux de la teugue sont boulevers?s,cloisons et coursives obstruent les passages ,poste de T.S.F et poste central sont ?ventr?s.Une partie de la passerelle s'effondre les occupants sont tu?s.Le transmetteur d'ordre est bris?,commandes de bord hors service.Sur les dix occupants cinq sont tu?s,cinq sont gri?vement bless?s.M?t de fl?che arrach?,mitrailleuses emport?es,embarcatiopns cribl?es,bossoirs tordus ou abattus.Un incendie ?clate ? proximit? de la pi?ce de 130 AV,dans les parcs contenant une tonne de poudre et explosifs,pr?s de ce qui reste de la passerelle et de la teugue.Le feu atteint rapidement les soutes et la chaufferie AV.Les flammes atteignent le sommet du tripode,le parc de munitions explose.Sans ordres les hommes valides oeuvrent pour porter secours,dans cette op?ration ultime l'enseigne de vaisseau H?bert et le maitre-fourrier Debi?vre y laisseront leurs vies.Les chefs de pi?ces,livr?s ? eux m?mes continuent ? tirer.Le canon de 37 tribord est d?sempar? par le souffle des bombes qui explosent dans l'eau et les gerbes d'eau qui s'effondrent sur le pont.Les mitrailleuses de 13.2 quand elles n'ont pas d'objectifs directs mitraillent les avions qui attaquent le FRONDEUR. Les cadavres jonchent le pont,les survivants chass?s par l'incendie refluent vers la proue.Le capitaine d'armes,parmi eux,prend le commandement. Il tente d'arracher aux flammes les bless?s tomb?s dans le roof AV,de v?rifier les brassi?res avant d'ordonner aux postes d'abandon.Les hommes doivent sauter ? l'eau,aucune embarcation ne peut ?tre amen?e.Il faut ?vacuer,avec des radeaux de fortune ou tout ce qui peut flotter.Dans les machines et chaufferie,les d?flagrations provoquent l'extinction g?n?rale,les joints de vapeurs des chaudi?res ? mazout explosent..Le b?timent va sauter.Le Commandant ,gri?vement bless? refuse d'?tre ?vacu?.C'est le capitaine de vaisseau, chef de flotille qui donnera l'ordre de l'?vacuer co?te que c?ute.C'est le chasseur 42,qui,continuant ? mitraille, proc?dera aux op?rations de sauvetage..... C'est par un beau soir de printemps que le torpilleur Orage,quatri?me du nom sombra pr?s des cotes de FRANCE ..comme son fr?re ,la BOURRASQUE..et bien d'autres encore.. .PAVILLON HAUT.
Site internet : Modifier
http://tcdorage.free.fr (page autres noms)
Retour
Partenaires : Rencontres - Sortir, organiser son temps, rester en contact - Service à la personne - Babysitting - Emploi-retraite - Job étudiants - Annoncer une soirée - Aéronavale - Aéronautique navale - Aéronautique - Sous-marins - Maistrance - Cercles militaires - Cercles des Armées - Sortir et rencontrer sur Sortie-privée.net

©alabordache.fr 1997-2009 Tous droits réservés
Le site www.alabordache.fr est déposé auprès de la CNIL sous la référence : 1109256
En application de la Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art. 26 de la loi), d'accès (art. 34 à 38 de la loi), et de rectification (art. 36 de la loi) des données vous concernant.