login
mot de passe

Mot de passe oublié ?
Présentation, caractéristiques Croiseur Dunkerque
Présentation Croiseur Dunkerque
Accueil      Présentation  (Mettre a jour)      Forum      Actualité / Historique      Réseau      Photographies      Aide
La Marine nationale en Photo : Croiseur Dunkerque
Présentation, caractéristiques Croiseur Dunkerque Retour
Ajouter une nouvelle caractéristique

Présentation générale : Modifier
Jusqu'? la mise en service du Richelieu en 1940, le Dunkerque et son (presque) jumeau, le Strasbourg, sont en 1939 les deux plus puissantes unit?s de la marine nationale. Cuirass?s ou croiseurs de bataille ? Il est pr?f?rable de les qualifier de navire (ou b?timent) de ligne car ce ne sont ni des cuirass?s, ni des croiseurs de bataille. Par rapport aux cuirass?s contemporains, Il sont l?g?ment plus rapide mais moins bien prot?g?s. En revanche si leur vitesse est un peu plus lente que celle des croiseurs de bataille, leur blindage est plus cons?quent. Le Richelieu qui entrera en service en 1940 constituera en France, avec le Jean Bart apr?s la guerre, l'aboutissement du navire de ligne moderne, conciliant une vitesse ?lev?e et une protection efficace. Mais celui ci perdra son r?le de "capital ship" au profit du porte-avions ? partir de 1943 dans la guerre du Pacifique. La fin tragique du Dunkerque, coul? avec le cuirass? Bretagne ? Mers El K?bir, marqua longtemps les esprits des marins fran?ais. Toute la lumi?re sur l'op?ration "Catapult", le 3 juillet 1940 a t'elle ?t? fa?te ? Churchill a voulu montrer au monde, la d?termination des Britanniques ? continuer la lutte jusqu'au bout contre les forces de l'Axe. Cela justifiait t'il la mort de 1.293 marins Fran?ais tomb?s (assassin?s, diront certains) courageusement ? leurs postes de combat ? Les historiens l'?criront peut ?tre un jour...
Longueur : Modifier
214m
Largeur : Modifier
31 m
Tirant d'eau : Modifier
8.5 m
Date admission au service actif : Modifier
1937
Date retrait service actif : Modifier
Sabordé à Toulon le 27/11/1942, il ne sera ferraillé qu'en 1958
Date mise sur cale : Modifier
12/1932
Date lancement : Modifier
10/1935
Nombre de quartier-maîtres et matelots : Modifier
Equipage au complet 1600 hommes ,2000 en temps de guerre
Propulsion : Modifier
turbines à vapeur de 130000 CV,
Energie : Modifier
Chaudière à mazout
Système de combat : Modifier
S'inspirant des ?quivalents britanniques du type Nelson,l'armement du Dunkerque ?tait compos? de deux tourelles quadruples de 330 mm ? l'avant(cibles navires et terrestre)seize pi?ces de 130 mm AA et de huit pi?ces de 37 mm.,d'une catapulte pour quatre hydravions. Bien profil?,bien ?quilibr?,ayant une bonne tenue ? la mer,l'efficacit? de son armement secondaire anti-a?rien s'en trouvait r?duite du fait de son implantation ? l'arri?re au lieu d'?tre r?partie au centre ,emplacement plus appropri? aux pi?ces de faible ?l?vation .En d?pit de ses imperfections il pouvait rivaliser sans complexe avec ses homologues italiens ou allemands
Mission : Modifier
Issu d'un programme lanc? dans les ann?es vingt , la France a mis sur cale les b?timents de ligne Dunkerque et Strasbourg pour surclasser ou ?galer les nouveaux navires de ligne allemands, construits en violation du trait? de Versailles. Ils surclassaient les 3 cuirass?s de poche Lutzow (ex Deutschland), Admiral Scheer et Admiral Von Graf Spee (2 tourelles triples de 280 mm. Ils ?taient comparables aux croiseurs de bataille allemands Gneisenau et Scharnhorst mais avec une artillerie principale plus puissante (3 tourelles triples de 280 mm, 2 en chasse 1 en fuite, pour les Allemands. 2 tourelles quadruples de 330 mm, en chasse, pour les Fran?ais).
Déplacement lège : Modifier
26.500 T.W.
Vitesse maximale : Modifier
31noeuds
Historique : Modifier
Engagé dans la lutte contre les corsaires allemands en atlantique,Le Dunkerque passa en méditerranée en avril 1940 pour intégrer la force de raid de l'amiral Gensoult. Le 3 juillet 1940, au mouillage cul à quai à Mers El Kébir, l'escadre française qui commençait son désarmement, sera bombardée par une importante escadre de la Royale Navy. L'opération "Catapult", cette odieuse canonnade, ouvrira une page tragique de l'histoire de la marine française avec la mort de 1.297 de nos marins. Le Dunkerque, gravement endommagé s'échouera pour ne pas couler. Il sera remis à flot et remorqué à Toulon, où, en définitive il se sabordera le 27 novembre 1942. Le cuirassé Bretagne sera envoyé par le fond en payant le plus lourd tribut. 937 membres de son équipage disparaitront avec lui. Les dépouilles de nos marins reposaient dans le petit cimetiére de Mers El Kébir. Mais hélas en 2005, leurs tombes seront vandalisées, pillées et profanées. Respect à leurs âmes, qu'elles reposent enfin en paix.
Retour
Partenaires : Rencontres - Sortir, organiser son temps, rester en contact - Service à la personne - Babysitting - Emploi-retraite - Job étudiants - Annoncer une soirée - Aéronavale - Aéronautique navale - Aéronautique - Sous-marins - Maistrance - Cercles militaires - Cercles des Armées - Sortir et rencontrer sur Sortie-privée.net

©alabordache.fr 1997-2009 Tous droits réservés
Le site www.alabordache.fr est déposé auprès de la CNIL sous la référence : 1109256
En application de la Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art. 26 de la loi), d'accès (art. 34 à 38 de la loi), et de rectification (art. 36 de la loi) des données vous concernant.