login
mot de passe

Mot de passe oublié ?
Actualité Historique Desarme - Soutien - julesvernes
Bâtiment Atelier Jules Verne
julesvernes
Déplacement : 7800t
Longueur : 151m
Largeur : 21,6m
Tirant d'eau : 6,5m
Numéro de coque : A620
Date admission au service actif : 01/06/1976
Date retrait service actif : 2009
L'actualité / Historique est une page destinée à présenter l'actualité d'une unité. Elle est également destinée à présenter l'histoire d'une unité : son activité passée et future, ses anecdotes, des faits marquants.
Vous pouvez compléter cette page si vous possédez des informations.
Actualité Bâtiment Atelier Jules Verne
Http://www.meretmarine.com
05 / 03 / 2009
Sujet : Marine : Des conteneurs projetables pour remplacer les bâtiments de soutien ?


Faute de crédits, le Bâtiment Atelier Polyvalent (BAP) Jules Verne et le Bâtiment de Soutien Mobile (BSM) Loire, désarmés cette année, n'auront pas de remplaçants. La disparition de ces navires, capables d'assurer le soutien d'une force navale loin de la métropole, pose un véritable problème à la marine. Dans le cadre du remplacement bâtiments de ravitaillement par quatre nouvelles unités, l'intégration à bord des futurs navires de capacités de soutien logistique, notamment avec des ateliers, a été étudiée. Problème : Ces bateaux n'entreront pas en flotte avant 2014/2015. Selon nos informations, la marine étudie donc plusieurs solutions alternatives (pour la partie soutien technique), dont une assez originale. Cette option consisterait à développer un système de conteneurs spécialement équipés suivant le type de soutien à effectuer. Logés dans des boites standardisées, ces équipements seraient projetables, en fonction des besoins, soit par avion, soit par navire. A l'image de certains systèmes, comme les modules du sous-marin de sauvetage NSRS, ils pourraient être embarqués sur des navires affrétés. Les bateaux destinés à l'offshore (supply), avec leur grande plage arrière et leur grue, se prêteraient bien à cette mission.
D'autres pistes sont également à l'étude, comme le pré-positionnement de la logistique sur des points d'appui outre-mer.
Http://www.meretmarine.com
02 / 03 / 2009
Sujet : Le Jules Verne fait ses adieux à la flotte française


Mis en service il y a 33 ans, le bâtiment atelier polyvalent Jules Verne a effectué, le 19 février, sa dernière sortie en mer. Le BAP a, notamment, accueilli ses anciens commandants, dont le premier d'entre-eux, François Jourdier, et une délégation de la ville de Nantes, marraine du bateau et cité natale de Jules Verne. Au cours de cette ultime sortie au large, le navire a été salué par les frégates Chevalier Paul et Guépratte, sans oublier les remorqueurs portuaires de Toulon, qui l'ont précédé à son retour en actionnant leurs lances à incendie.

En décembre dernier, le Jules Verne avait achevé son dernier déploiement, en Afrique, soit plus de 4 mois passés dans le Golfe de Guinée, de Dakar (Sénégal) à Pointe Noire (Congo). D'abord mis sur cale en 1969, à Brest, en tant que transport de munitions, ce navire, initialement baptisé Achéron, a finalement été achevé à partir de 1973 comme bâtiment atelier. Il devait alors pouvoir assurer le soutien d'une force navale de trois à six bâtiments opérant loin des bases métropolitaines et sans logistique terrestre. C'est, ainsi, que le Jules Verne sera déployé de nombreuses années en océan Indien, où il effectuera des opérations de maintenance à partir du port de Djibouti. Depuis 10 ans, il était stationné à Toulon. Ne suivant plus depuis longtemps les escadres, notamment en raison de sa vitesse réduite, il était régulièrement envoyé en Afrique dans le cadre de la mission Corymbe. Outre sa participation à cette mission de présence et de surveillance permanente dans le golfe de Guinée, le Jules Verne était très apprécié des pays visités, ses ateliers servant notamment à l'entretien des bâtiments des marines alliées dans la région.

Long de 150 mètres, le Jules Verne dispose de 11 ateliers. Cinq sont dédiés au charpentage, au gréement, à la tôlerie, à la chaudronnerie, à l'électricité, à la mécanique générale et à la mécanique de précision. Six autres ateliers sont spécialisés dans les équipements : armes, torpilles, transmissions, détection sous-marine, détection électromagnétique...

Très polyvalent, le navire peut également servir au ravitaillement. Il peut embarquer 300 tonnes de munitions, 1000 tonnes de gasoil, 120 m3 de carburéacteur et 400 m3 d'eau douce. Les manutentions lourdes sont réalisées au moyen de quatre grues d'une capacité de 12 tonnes.

Doté d'une vaste plateforme à l'arrière, il dispose d'un hangar pouvant abriter 2 hélicoptères. Le Jules Verne embarque également un petit hôpital. On y trouve un bloc opératoire, 16 lits d'hospitalisation et un caisson de décompression.

L'équipage comprend 267 marins, dont 132 affectés aux ateliers. Après le désarmement du navire, les aeliers et leur personnels seront transférés à terre.


Marine nationale
14 / 06 / 2007
Sujet : La Marine française saisit 800 kilos de cocaïne au large de l’Afrique de l’Ouest
La Marine française a intercepté dans les eaux internationales du Golfe de Guinée, au large de l’Afrique de l’Ouest, un navire transportant 800 kilos de cocaïne.

Le bâtiment atelier polyvalent "Jules-Verne" a procédé à cette interception vendredi matin à la demande des services français et américains de lutte contre le trafic de stupéfiants. Il s’agissait du navire militaire le plus proche de la zone d’intervention.

Avec le soutien de huit commandos de marine et d’un avion de reconnaissance de la Marine, le "Jules-Verne" a donc procédé à une "visite de pavillon", a précisé un officier de relations publiques de la préfecture maritime de Brest.

A bord de leurs embarcations rapides, les commandos avaient repéré des "ballots suspects répartis pour l’essentiel sur le pont à l’avant". Au total, l’inspection complète du navire a permis de saisir 24 ballots remplis au total de 800 kilos de cocaïne. "Les produits saisis ont été placés en lieu sûr", a dit le porte-parole, sans plus de précisions.

La plus grosse saisie de cocaïne effectuée par les autorités françaises remonte à décembre 2002 lorsqu’avait été interceptée à Lorient 1,49 tonne de cocaïne répartie dans deux voiliers à bord d’une barge en provenance de Martinique.
Philippe dara
11 / 01 / 2007
Sujet : Le Jules!!!!!
S/M mécan à la MKP(mécanique de précision) de 12/85 à 12/86 et Mtre mécan
à l'ordonnancement de 02/90 à 02/91, je garde un très très bon souvenir de ce bateau, aussi bien pour l'ambiance que pour le travail. Je souhaite à tout le monde d'aussi bonnes campagnes.
Lechevallier patrick
14 / 04 / 2006
Sujet : BAP JULES VERNE
Excellent bâtiment
j'ai fait la campagne de 1985 nov à 1987 DERNIER Bâtiment avant de quitter la Marine je n'ai pas eu de chance le seul bidel de la Marine qu'il ne fallait pas envoyer en campagne c'était lui je ne citerai pas son nom il est mondialement connu pour ne pas être un bon marin
ambiance de bâteau caserne à Djibouti heureusement un peu de mer et de bonnes escales
MT TIMON et Président des OM
Alabordache - marine nationale
24 / 10 / 2005
Sujet : Le Jules Verne en escale à Tema (Ghana)


Pour la première fois en près de 30 ans de service actif, le Jules Verne a fait escale à Tema. Cette ville située au sud-est du Ghana, sur le golfe de Guinée, forme avec la capitale Accra une vaste conurbation dépassant les cinq millions d’habitants.

Cette escale a été l’occasion pour le Jules Verne de renforcer les relations avec ce pays grâce à la visite du bâtiment au profit des armées ghanéennes. De plus, le traditionnel cocktail offert par le bord a permis à l’équipage de rencontrer de nombreux marins ghanéens mais aussi des français expatriés. Malheureusement, le pays est trop grand pour révéler toutes ses richesses en deux jours.

L’escale a permis de poser les bases d’une collaboration étroite avec la marine ghanéenne fournissant peut-être l’occasion au BAP de revenir.
Alabordache
25 / 09 / 2005
Sujet : Escale du Jules Verne au Ghana
Le Bâtiment Atelier Polyvalent (BAP) français "Jules Verne" est en escale à Accra (Ghana) depuis le jeudi 22 septembre 2005 et jusqu'au samedi 24 septembre 2005. Le bâtiment est accosté dans le port "Tema".

L'objectif de cette escale est de renforcer la coopération entre les marines des 2 pays.
Alabordache
17 / 09 / 2005
Sujet : Escale du Jules Verne au Nigéria
Le Bâtiment Atelier Polyvalent (BAP) français "Jules Verne" est en escale à Lagos (Nigeria) depuis le lundi 12 septembre 2005. Cette escale concrétise la coopération militaire existante entre le Nigeria et la France entre d'autres.

Le bateau, au commencement construit en tant que navire de transport de munitions, naviguait le long des cotes nigériennes et a appareillé le vendredi 16 septembre après avoir été au centre de l'échange entre marines.

Monsieur l'ambassadeur de France au Nigeria qui est venu à bord a indiqué que le Jules Verne était une fierté de la France : le bateau peut participer au support de forces composées de trois à six bateaux. Il a la capacité très élevée de maintenir les bateaux qui ont été endommagés pendant les combats. À bord de sont six ateliers ainsi qu'une plateforme pour deux hélicoptères.

Lancé en 1973, au moment ou la marine nigérienne se reconstruisait après la guerre civile, le Jules que Verne est actuellement commandé par le capitaine de vaisseau Yann Herve.

Avant de commander Jules Verne depuis la fin de l'année dernière, le CV Herve commandait la base navale française de Djibouti qui est une base de soutien pour les bâtiments français déployés dans l'Océan indien.

Le Nigeria n'a pas actuellement de pacte militaire avec la France mais entre les deux pays, la coopération mutuelle est saine en dépit de la présence militaire française dans les pays africains occidentaux de langue française qui l'entoure.
Alabordache
24 / 08 / 2005
Sujet : Le Jules Verne en escale à Port-Gentil (Gabon)


Quelque 300 marins français pour la plupart électriciens, mécaniciens et soudeurs, à bord d'un bâtiment-atelier de la marine française "Le Jules verne", ont débarqué sur le quai du port de la capitale économique gabonaise, Port-Gentil (Ouest) depuis le vendredi 19 août 2005, dans le cadre de la coopération militaire franco-gabonaise, a rapporté lundi la presse locale.

Cette visite s'inscrit dans la logique de la coopération militaire qu'entretiennent la France et certains états africains dont le Gabon.

"Il s'agit d'apporter une aide matérielle à nos partenaires en réparant certains bâtiments vétustes, de partager les expériences professionnelles, militaires, sportives et culturelles, ainsi que de communier avec les populations civiles des pays visités", a révélé à la presse le général Marondin, responsable de la mission.

Avant le Gabon, ces marins français s'étaient rendus au Togo, en Côte d'Ivoire et au Sénégal, a indiqué une source officielle.

Le Gabon et la France entretiennent d'excellentes relations militaires sur la base des accords de défense passés depuis plusieurs décennies.

En plus du stationnement permanent d'effectifs modestes de militaires français dans les principales villes gabonaises ( Libreville et Port-Gentil), on assiste à de nombreux échanges entre les deux Etats, qui se transforment en retrouvailles amicales, culturelles et sportives.

29 / 05 / 2005
j'ai été affecté sur leJules VERNE du2/10/79 au4/1080 au soutien logistique

300 / 10 / 1986
Sujet : campagne sur le jules
j'étais appelé sur le jules j'en garde un super souvenir j'occupais un poste de maître d'hôtel au carré des O.M. que de bons souvenirs pour mon service militaire l'aventure quoi
Année : (champs indispensable,sur 4 chiffres)
Mois : (sur 2 chiffres)
Jour : (sur 2 chiffres)
Photo :         (photo de l'unité)
Source :    
Titre :    
Texte :      
Partenaires : Rencontres - Sortir, organiser son temps, rester en contact - Service à la personne - Babysitting - Emploi-retraite - Job étudiants - Annoncer une soirée - Aéronavale - Aéronautique navale - Aéronautique - Sous-marins - Maistrance - Cercles militaires - Cercles des Armées - Sortir et rencontrer sur Sortie-privée.net

©alabordache.fr 1997-2009 Tous droits réservés
Le site www.alabordache.fr est déposé auprès de la CNIL sous la référence : 1109256
En application de la Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art. 26 de la loi), d'accès (art. 34 à 38 de la loi), et de rectification (art. 36 de la loi) des données vous concernant.