login
mot de passe

Mot de passe oublié ?
Forum Desarme - Porte-avions - clemenceau
Porte Avions Clemenceau
clemenceau
Déplacement : 24200t
Longueur : 265m
Largeur : 51.2m
Tirant d'eau : 8.6m
Numéro de coque : R98
Date admission au service actif : 22/11/1961
Date retrait service actif : 03/03/1998
Le forum de cette unité est une page destinée à vous permettre de laisser vos impressions sur ce bâtiment de la Marine nationale. Par exemple, vous pouvez lancer un appel pour retrouver un camarade, présenter une anecdote vous concernant et liée à cette unité ou demander des renseignements sur cette unité. Vos messages peuvent être agrémentés d'une photographie.
Forum Porte Avions Clemenceau
Rannick
26 / 11 / 07
Sujet : QM1 fus
bonjour je fais parti des "rampouilles" de la guerre du Golfe
Je cherche des anciens dont mon Bidel et d'autres bien sûr
Je regrette énormément le "destin bidon" de notre PA ...
Cassecaillou
08 / 11 / 07
Sujet : les anciens de la mission Saphir
Y a-t'il des anciens de la mission Saphir qui se souviennent de nos étapes à l'ile de la Réunion, à Bombay, à Djeda, de nos plongées à Djibouti, dans le Gubet, du désert et de la forêt du Day, du palmier en zing et des petites gazelles dans leur enclos sur la place, de celui qui avait un guépar apprivoisé? un ancien détecteur
Malard
30 / 07 / 07
Sujet : salut à tous les tigres
bonjour à tous
ancien du clémenceau 1996 à la 1ère compagnie (conduite du navire) je recherche toutes personnes à bord pendant la mission en adriatique (mission salamandre en février 1996)
Stop
26 / 07 / 07
recherche des amis du clem 1972/1973.
quelques noms .jean pierre henry, jean marc aerra, jean michel lock.j'etais magasinier p e h , avec Labeste , le patron etait claude Baccus , dit p'tit Claude. merci de repondre .a + stop
Nico
01 / 04 / 07
Sujet : recherche jean claude
tu etais l ami de mon pere tu t appelles Giacomini Jean Claude et tu etais quartier maitre sur le clem en 1972 1973 fais moi signe
si quelqu'un se rappelle de lui unpetit rien me feras avance d'un grand pas MERCI A TOUS NICO
POUR TOUTES REPONSES denaco50@cegetel.net
Nico
01 / 04 / 07
Sujet : recherche jean claude
tu etais l ami de mon pere tu t appelles Giacomini Jean Claude et tu etais quartier maitre sur le clem en 1972 1973 fais moi signe
si quelqu'un se rappelle de lui unpetit rien me feras avance d'un grand pas MERCI A TOUS NICO
Malard
12 / 12 / 06
Sujet : à la recherche des anciens
bonjour à tous je suis un ancien du clem sur lequel j'ai embarqué en février 1996 pour une mission en Adriatique. Je recherche des personnes ayant participés à cette mission et avec qui on pourrait parler de ce monument qui est et restera pour longtemps dans mon coeur. A bientôt.
Dudu ou fusible
12 / 12 / 06
Sujet : Recherche ancien camarade
Un peu ésseulé à la retraite!!!
.je souheterai retrouver d'anciens collegues.
A bientôt .....
Zoubida
28 / 11 / 06
Sujet : risque dans les porte avions
Bonjour,
Je suis en école d'ingénieur et je recherche des informations sur les risques dans les porte avions et la liste de l'équipage.
Il s'agit d'unh sujet de projet.
Merci d'avance pour votre aide
Bibi
28 / 08 / 06
Sujet : Recherche ancien camarade
Je recherche LEROY, Denis, Qui était QM1 charpentier sur le Clémenceau de 1967 à 1970, il était de PLOUGUERNEAU (29n)et Denis BOUCHEZ mécano aéro (un lorrain) à la 12°cie en 1968 à TAHITI sur notre PA
Jaky
11 / 07 / 06
Sujet : Recherche ancien camarade
catapulte avant d'octobre 86 a juillet 88
Capitaine haddock
04 / 09 / 05
Sujet : completement d'accord
Ca m'a toujours impressionne cette facilite qu'avait l'US Navy pour mettre un batiment en reserve (jusque la ca va) tout en etant capable de le rearmer et remettre a niveau quand la situation l'exigeait (c'est la que c'est plus dur). Pour ne citer que lui, l'USS New Jersey (incroyable batleship qui sert aujourd'hui de musee amarre a Camden, chantiers navals de Philadelphie) a ete desarme et reactive a sept reprises !!! Des canons en service a la seconde guerre mondiale jusqu'aux missiles dont il a ete dotee pour la guerre du Golfe, ce navire a tout connu (Coree, etc.).
Kerk
04 / 09 / 05
Sujet : Il y a aussi l'évolution des mentalités
Jusqu'à il y a trop peu d'années, la part investisment du budget des armées servait de variable d'ajustement budgétaire non seulement pour la Défense (qui devait financer dessus les opérations non prévues initialement, et généralement les conflits armées ne le sont pas) mais également pour le budget national. (d'où le scandale financier du PAN).
09/2001 et la privatisation de la DCN (faut bien appeler un chat un chat) semble (?) enfin avoir mis fin à cela avec une augmentation notable du budget de la défense après les élections présidentiels de 2002 et des contrats de droits privés pour les constructeurs qui facilitent grandement l'investissement dans la recherche/développement.
Espérons que cela se confirme dans l'avenir.
Pour les marins US, j'irais même plus loin que toi, non seulement la quantité ne favorise pas la qualité, mais elle la dessert fortement tant en qualité de formation qu'en capacité opérationnel car tout le monde se marche dessus et personne se sait plus ce qu'il doit faire exactement. Sans compter qu'une petite équipe est généralement plus soudée qu'une grosse où l'individualité ressort de plus en plus.
A l'inverse, les chantiers navals US savent faire se ce nous de savons pas, refaire entièrement un navire en ne gardant que la structure, l'exemple le plus frappant a été, à mon sens, leur capacité dans les années 80 à sortir des cuirassés mis en service de 1943 et 1944 et mis en réserve depuis longtemps pour en faire des navires aux standards modernes : changement complet de l'appareil propulsif, climatisation, cablage (ils ont du rigoler vu l'épaisseur des cloisons) électronique de bord (pas évident vu les vibrations engendrés par les tirs des 406 mm), armement... Bon, ils ont "oublié" l'automatisation des tourelles, mais technologiquement, c'est remarquable. Ils ont pas su les utiliser, mais là, c'est un autre problème. Dès leur 1ère mise en service pendant la 2e Guerre, les cuirassés ne servaient déjà quasiment plus dans le Pacifique qu'à un rôle d'escorte aux Portes-avions. L'erreur faite, à mon sens, par US Navy, c'est d'en avoir fait les principaux navires d'une escadre, au lieu de leur faire faire ce qu'ils savaient le mieux faire, le soutient appuit-feu d'une force amphibie.
Et ces navires ne sont pas les seules à avoir traversé les années, je me souviens avoir visité lors d'une escale à Toulon en 92 un navire atelier US dont la construction daté de la même époque, intérieurement il était nickel.
Capitaine haddock
04 / 09 / 05
Sujet : savoir faire ?
Tout est question d'investissement... Pour 1 voire 2 PA, la France ne peut pas investir en recherche / developpement les sommes injectees par les USA pour 8-10 navires. Il faut savoir que le dernier ne, CVN 76 Ronald Reagan, reprend integralement les plans du Nimitz qui n'est pas tout recent. Ca coute trop cher de rectifier les plans d'origine alors ils realisent les modifs a posteriori. En gros on construit un bateau aux standards de la fin des annees 60 puis 4-6 mois sont consacres a sa "teleportation" vers le XXIeme siecle. Le design Nimitz a donc ete rentabilise a fond... Le savoir faire des chantiers US est egalement plus facile a entretenir que celui de DCN dans la mesure ou un nouveau PA US est lance tous les 18 mois !
Bientot nous verrons apparaitre le CVX, la nouvelle classe de PA US a architecture tout electrique qui representera encore une fracture avec le type Nimitz... La aussi le recours aux nouvelles technologies permettra de reduire sensiblement l'equipage. Et ce nouveau modele sera decline pendant 15-20 sur les 8-10 prochains PA americains a venir.
Ils ont indeniablement du savoir faire mais il faut avouer que c'est la taille de leur marine qui leur permet de le developper. En ce qui concerne le niveau du marin... Quantite ne vaut pas qualite et notre Maistrance est bien plus qualifiee.
Kerk
04 / 09 / 05
Sujet : Complétement d'accord
concernant les procédures américaines. D'ailleurs, je me suis toujours demandé à quoi peuvent réelement servir 6000 hommes sur un même PA , même si il fait plus de 330 m. Cela conduit à la catastrophe du Forestal pendant de Vietnam, je ne sais pas si tu as eu l'occasion de voir la vidéo, c'est impressionnant de manque de coordination. Il y a aussi eu l'accident du cuirassé Iowa en 89 (explosion de la tourelle n°2 - 47 morts).
Par contre, au niveau construction, ils ont un savoir faire que l'on a pas. Evidement, en copiant un système 20 ans après (rampes de missiles verticales, missiles de croisières...), on peut toujours dire que notre est plus performant, c'est facile. Mais le plus dure, c'est quant même l'inovation.
Pour la taille des navires, j'ai un peu l'impression qu'on y vient avec le prochain PA avec une augmentation de 50% du tonnage, sans compter les 2 anglais; à cela on ajoute les 2 BPC francais (20 000 t) et le futur porte-hélicoptère d'assaut espagnol (27 000 t), l'Europe est en train de se doter de forces de projection inimaginables il y a encore quelques dizaines d'années. Même si on est loin des tonnages US, on s'en rapproche pas mal.
Pour la rentabilité, cela concerne aussi l'armée même si on s'en rend pas compte car elle ne produit pas d'argent. Mais de nos jours, tout est question d'argent. Le fait de demander à la Marine plus pour moins cher, c'est augmenter sa rentabilité.
Par ex : Le Mistral est plus rentable que le Foudre : beaucoup moins cher pour un meilleur rendement (réduction du personnel permanent et des immobilisations pour entretien, polyvalence etc...)
A plus
Capitaine haddock
04 / 09 / 05
Sujet : persiste et signe
Rendement a une connotation "rentabilite" or les forces armees n'ont pas vocation a etre rentables... Ce qu'on nous demande c'est d'etre les plus efficaces possibles a budget donne. Enfin, sans doute que je pinaille.
En ce qui concerne la vie sur les ponts d'envol (que je connais bien), le probleme des ponev etait identique avec le risque d'aspiration presente par l'entree d'air du Crusader et demeure avec le danger helice du Hawkeye. Toujours est-il que nos procedures et une activite moderee comparee a celle des americains permet de reduire serieusement le nombre d'accident (il y a 2 a 4 accidents graves par deploiement de PA US soit 2-4 morts ou blesses graves souvent avec membres sectionnes par tranche de 6-8 mois a la mer...). Le type Nimitz qui constituait une revolution en 1968 est bien depasse technologiquement face aux innovations du PA CDG (SATRAP, COGITE etc.). La seule chose qui impressionne encore concerne les dimensions : 100 000 t (qui permettent de conduire simultanement des operations d'appontage et de catapultage), 70-80 aeronefs embarques... De ce point de vue la, ni la France ni l'Europe n'ont besoin de batiments de telles dimensions. Pour info, meme les americains pensaient abandonner ce concept de porte-avions geant pour adopter le gabarit Francais... mais le 11 septembre 2001 a conduit le Pentagone a revoir sa copie...
Kerk
03 / 09 / 05
Sujet : notion de rendement
La notion de rendement s'applique très bien aux militaires, même si cela s'appelle autrement, comme la notation par exemple. Egalement, quand tu le dis on passe de 10 à 3 voire 1 personne pour le même poste, cela s'appelle augmenter "nettement" le rendement du personnel. C'est juste une question de terme, le mot "rendement" est simplement très à la mode en ce moment.
De même que j'inclus complétement la durée sur zone dans la capacité à accomplir une mission.
Par exemple, l'un des autres défauts du Clem, c'était que le personnel Ponev marchait par bordé au lieu de tiers, comme à l'origine, les avions ne volaient pas la nuit, cela n'aurait pas du poser de problème. Malheuresement, la technique évoluant, les avions se sont mis à voler de plus en plus tôt et de plus en plus tard. Résultat un personnel de plus en plus fatiguer car même en pleine nuit, il fallait bouger les aéronefs et ce qui devait arriver arriva, pendant un poste d'appontage, un matelot (sans doute par inatention ou fatigue) est sorti de dessous un Alizé moteur en route par l'avant avec les concéquences que l'on peut imaginer. Outre un renforcement de la sécurité (désormait, sous les Alizés, les ponevs étaient tenus par une ligne de vie - en réalité un enrouleur pour tenir les chiens - accrochée à la queue de l'appareil, il a aussi fallu faire très attention à ne pas fatiguer les ponevs au point de ne pas les faire participer, par exemple, à un exercice d'évacuation de même que certains officiers chargés de leur sécurité avait peur des exercices qui duraient plus de trois semaines d'affilées! Ainsi le rendement d'un navire (et pas n'importe lequel) ainsi ce sa capacité à accomplir sa mission étaient compromis pour un problème directement lié aux conditions de vie du bord.
Pour la DCN, la mise en compétition n'est sans doute pas si timide que cela désormait, c'est simplement pas crié sur les toits, ainsi une partie des cloisons des hangards des BPC a même été faite en Pologne (on se demande ce que la DCN à fait pour représenter 60% des heures de construction), certaines tranches de coques des Horizons ont été faites par un chantier civil et on parle que la coque du PA2 serait assemblée à St Nazaire (peut-être un problème de dimension de bassin, à confirmer). D'ailleurs, si l'Etat pousse Thales a rentrer dans le capital de la DCN, c'est surtout pour la faire rentrer dans le rang des constructeurs privés.
Pour les FREMM tu as complétemnt raison mais tu oublies les 10 italiennes qui allège encore le cout d'étude et de construction.
A la prochaine
Capitaine haddock
02 / 09 / 05
Sujet : cela evolue... en bien
A mon sens les conditions de vie a bord ne constituent pas un critere relatif a la capacite d'accomplir la mission mais bien a durer sur zone si necessaire...
En ce qui concerne la notion de "rendement" ou de rentabilite, elle ne s'applique pas au bras arme d'un pays... Le fait est que la reforme de DCN (et la timide mise en competition avec les chantiers civils) devrait permettre de reduire le cout d'acquisition des futurs batiments. L'effet de serie joue egalement : le developpement des 17 FREMM devrait couter moins que celui de 7 ou 8 series de 2 navires tous differents... Et je ne parle meme pas des economies realisees sur le stock de rechanges immobilise (on fait la meme chose dans le domaine aeronautique et automobile : une structure peut etre declinee en plusieurs versions et modele a moindre cout). Ca n'a rien a voir avec les normes et la reglementation civile. Mais comme tu le dis, c'est bien le cout de possession qui pese le plus lourd (salaires et nourriture de l'equipage, entretien et rechanges...). Des bateaux mieux concus, davantage automatises et armes avec un personnel moindre (mais surement plus qualifie) paraissent donc constituer la solution. C'est en tout cas vers ca qu'on s'achemine. En gros, pour 10 mecanos necessaires sur une propulsion vapeur, il n'en fallait plus que 3 sur un diesel ou CODOG et bientot qu'un seul sur les architectures tout electrique. Si le facteur d'echelle differe, le progres est sensible dans tous les domaines et les besoins en main d'oeuvre sont de plus en plus alleges...
Kerk
31 / 08 / 05
Sujet : Cela évolue
Car les conditions de vie à bord d'un batiment sont l'un des principaux critères pour la capacité à accomplir sa mission.
Dans un soucis d'augmenter nettement le rendement des navires, ceci sont désormés conçu de façon à être très proche des normes civils, principalement réduction du coup d'aquisition et de fonctionement, possibiliter de pouvoir naviguer plus de 300 jours par an, réduction du nombre de personnes à bord et amélioration des conditions de vie pour un meilleur rendement du personnel et pour améliorer le recrutement de techniciens supérieurs.
exemple frappant le futur PA, avec ses 23 m et 19000 t de plus aura un équipage de 300 personnes en moins que le CDG.
Capitaine haddock
31 / 08 / 05
Sujet : On a pas tous les jours 20 ans...
Naviguer sur un batiment neuf qui met en oeuvre les dernieres technologies et correspond aux standards contemporains en termes de condition de vie est evidemment plus agreable... C'est ce qu'a pense mon grand-pere en armant le Clem apres avoir connu les cuirasses (hamac, pont en bois...), etc. C'est ce que j'ai pense en embarquant sur la Foudre et le CDG apres avoir navigue a bord des Orage, Ouragan, Clem et Foch...

Il est est clair que, dans les annees 90, les conditions de vie nous semblaient "rustiques" a bord des anciens PA mais le job du marin consiste a armer et a entretenir la flotte dont nous dotent les politiques. Le renouvellement des batiments (ou leur refonte) est soumis a la disponibilite des deniers du contribuable et n'est generalement ordonne que sur des criteres reposant sur "la capacite du navire a remplir la mission"... non sur "le confort et la qualite de vie du marin"... Dommage

 1  2  3 
Nom :
Prénom :
Pseudo :
E-Mail :
Photo :     (photo de l'unité)
Titre :    
Message :    
Partenaires : Rencontres - Sortir, organiser son temps, rester en contact - Service à la personne - Babysitting - Emploi-retraite - Job étudiants - Annoncer une soirée - Aéronavale - Aéronautique navale - Aéronautique - Sous-marins - Maistrance - Cercles militaires - Cercles des Armées - Sortir et rencontrer sur Sortie-privée.net

©alabordache.fr 1997-2009 Tous droits réservés
Le site www.alabordache.fr est déposé auprès de la CNIL sous la référence : 1109256
En application de la Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art. 26 de la loi), d'accès (art. 34 à 38 de la loi), et de rectification (art. 36 de la loi) des données vous concernant.