login
mot de passe

Mot de passe oublié ?
Actualité Historique Desarme - Patrouilleur - larieuse
P400 La Rieuse
larieuse
Déplacement : 400t
Longueur : 54,8m
Largeur : 8m
Tirant d'eau : 2,5m
Numéro de coque : P689
Date admission au service actif : 13/06/1987
Date retrait service actif : 2014
L'actualité / Historique est une page destinée à présenter l'actualité d'une unité. Elle est également destinée à présenter l'histoire d'une unité : son activité passée et future, ses anecdotes, des faits marquants.
Vous pouvez compléter cette page si vous possédez des informations.
Actualité P400 La Rieuse
Net-marine
30 / 08 / 2008
Sujet : des nouvelles.... de Net-Marine
1er avril : A la mi-mars, La Rieuse prend le relais de La Boudeuse dans les eaux de Mayotte, pour faire barrage à une possible vague d'immigration venant d’Anjouan, en raison de la situation politique difficile dans l’archipel des Comores. Le 1er avril, La Rieuse découvre un kwassa-kwassa, avec à bord, 39 comoriens, parmi lesquels un nourrisson, un jeune enfant et une femme enceinte. Les clandestins sont embarqués à bord du P400, puis plus tard, transférés sur le Verdon qui vient à couple. Ils seront dirigés vers Pamandzi, où se trouve la direction de la police aux frontières et le centre de rétention administrative.
Alabordache
05 / 07 / 2005
Sujet : Collégiens et marins de La Rieuse ensemble pour aider Madagascar
Deux collégiens et un professeur ont partagé pendant une semaine en mars dernier, la vie de l’équipage du patrouilleur “La Rieuse”, en mer et sur l’île de Sainte-Marie, à l’occasion d’une action humanitaire à laquelle ont été associées plusieurs classes de 4ème du collège Jules Solesse de Bois de Nèfles Saint-Paul. Un établissement qui développe un partenariat avec ce bâtiment de la marine nationale depuis 2001.

Cette action citoyenne a été distinguée parmi la centaine de dossiers présentés en 2005 au trophée national “Civisme et jeunesse” décerné par l’association Civisme Défense Armée Nation (CiDAN) et la Commission Armées Jeunesse pour récompenser les initiatives qui oeuvrent au développement des liens entre les armées et la Nation.

Des collégiens et l’équipe pédagogique emmenée par Nicole Rogier, Principale du collège Jules Solesse, recevront leur trophée, une marianne en cristal, des mains du Commandant de la Rieuse, le lieutenant de vaisseau Alexis Béatrix, le 5 juillet à 15h30, à la base navale, au Port (près du rond point de la Glacière).
Alabordache
08 / 03 / 2005
Sujet : Retrouvailles La Jeanne au cœur
Six des marins, commandant, officiers et officiers mariniers du patrouilleur la “Rieuse”, qui s’est porté à la rencontre de la “Jeanne d’Arc” au large de Rodrigue, sont des anciens du navire école. La mission n’est donc pas tout à fait comme les autres. Revoir la Jeanne, ça fait toujours chaud au cœur.

La Rieuse a rejoint hier la Jeanne d’Arc au large de l’île Rodrigues pour l’accompagner jusqu’à la Réunion où elle est attendue demain matin. A bord du patrouilleur, le Lieutenant de Vaisseau Béatrix qui commande le bâtiment, son second et son officier opération, les Enseignes de Vaisseau Delrieu et de Coutard ont tous trois embarqué sur la Jeanne pour un tour de l’Atlantique lorsqu’ils étaient élèves officiers. Dans le carré des officiers mariniers, le maître principal Harmance, doyen du bord, responsable de la mécanique et de l’électricité sur le patrouilleur, se souvient des années 82-84 lorsqu’il était jeune matelot, mécanicien machine arrière, à bord de la Jeanne. Le Maître Camus, bosco de la Rieuse et le second Maître Desplantes, mécanicien et manœuvrier ont eux aussi connu les campagnes de la Jeanne, en 94-96 et en 2001-2002. Tous n’ont rien oublié de leur séjour même s’ils confient qu’à bord du navire école, la discipline, l’étiquette diraient les joueurs de golf, est plus rigoureuse qu’ailleurs. Éducation oblige. Dimanche matin, sous un ciel redevenu clément, le patrouilleur P400 de 55 mètres, la Rieuse, et ses 30 membres d’équipage, a quitté le quai “Alfa” de Port Saint-Louis à Maurice où elle était amarrée depuis 48 heures. Après un dernier regard en direction des dizaines de palangriers asiatiques en escale, Cap droit sur Rodrigues vers laquelle se dirigent aussi le porte hélicoptère la Jeanne d’Arc et la frégate anti-sousmarine Georges-Leygues, les navires école de la marine nationale. “Nous mettons entre parenthèses nos missions habituelles comme la traque des pécheurs pirates où la lutte contre l’immigration clandestine, pour aller accueillir la Jeanne et participer avec elle à plusieurs exercices militaires tout en l’accompagnant jusqu’à la Réunion, explique le commandant Béatrix. Et nous le faisons avec beaucoup de plaisir car la « Jeanne d’Arc » n’est pas un navire comme les autres. C’est un porte drapeau, un bâtiment emblématique de la marine nationale, un merveilleux ambassadeur de la France dans le monde entier”. “Depuis que j’ai quitté son bord, je n’ai jamais eu l’occasion de franchir à nouveau sa coupée. Je l’ai croisée deux fois, en 97, avec le Georges-Leygues déjà, mais il n’était pas encore navire école, et en 2003 lors d’une grande manœuvre qui rassemblait plusieurs bâtiments dont le « Charles-de-Gaulle ». Cette fois c’est différent. Je sais qu’elle va faire escale à la Réunion. Beaucoup d’images du passé reviennent à l’esprit. C’est beaucoup d’émotions”. En pleine mer hier, plusieurs élèves de la Jeanne sont venus faire un stage sur la Rieuse. Ces jeunes officiers étaient attendus de pied ferme par leurs six anciens.
Marine nationale
27 / 01 / 2005
Sujet : Interception d'un kwassa-kwassa à Mayotte


Le jeudi 27 janvier 2005 à 20H55 (heure française), le patrouilleur La Rieuse a intercepté une embarcation sans marque de nationalité à l’intérieur des eaux territoriales françaises de l’île de Mayotte, située dans l’archipel des Comores en océan Indien.

Après plusieurs tentatives de fuite, l’embarcation de type kwassa-kwassa qui comportait deux membres d’équipage transportait vingt-quatre clandestins (neuf hommes, onze femmes et quatre enfants). Elle a été arraisonnée et déroutée vers Mayotte sur ordre du commandant de La Rieuse.

L’ensemble de ces personnes en situation illégale a été remis aux autorités dès leur arrivée à quai à 22h00 (heure française).
Clicanoo
21 / 12 / 2004
Sujet : Les collégiens découvrent la marine nationale
A l’invitation de La Rieuse, le patrouilleur de 400 tonnes basé dans le port ouest, les classes de quatrième 402 et 404 du collège Jules-Solesse de Bois-de-Nèfles à Saint-Paul ont découvert, la semaine dernière, les navires et les bases de la marine nationale à la Réunion. Accueillis par le commandant, ils ont d’abord bénéficié d’un exposé, entrecoupé de nombreuses questions, sur la marine et ses missions dans la vaste zone maritime du sud de l’océan Indien qui s’étend des Seychelles aux Kerguelen. Puis les cinquante élèves, très impatients, ont visité en petits groupes La Rieuse, le patrouilleur austral L’Albatros, la base navale du Port-des-Galets et le centre régional opérationnel de secours et de sauvetage. Le Cross, souvent méconnu du grand public, est un élément clé de l’action de l’État en mer, car il assume pour le compte du préfet les tâches de coordination des actions de sauvetage, de lutte contre les pollutions et de police des pêches. Le déjeuner en commun à la base navale a été l’occasion de rencontres plus informelles et d’échanges innombrables entre les collégiens et les marins de La Rieuse. Au mois de mars, ce sera au tour des marins d’être accueillis dans le collège à l’occasion d’un tournoi sportif, ainsi que des exposés et des témoignages servant à illustrer le projet pédagogique élaboré par les enseignants.
Année : (champs indispensable,sur 4 chiffres)
Mois : (sur 2 chiffres)
Jour : (sur 2 chiffres)
Photo :         (photo de l'unité)
Source :    
Titre :    
Texte :      
Partenaires : Rencontres - Sortir, organiser son temps, rester en contact - Service à la personne - Babysitting - Emploi-retraite - Job étudiants - Annoncer une soirée - Aéronavale - Aéronautique navale - Aéronautique - Sous-marins - Maistrance - Cercles militaires - Cercles des Armées - Sortir et rencontrer sur Sortie-privée.net

©alabordache.fr 1997-2009 Tous droits réservés
Le site www.alabordache.fr est déposé auprès de la CNIL sous la référence : 1109256
En application de la Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art. 26 de la loi), d'accès (art. 34 à 38 de la loi), et de rectification (art. 36 de la loi) des données vous concernant.